03 janvier 2009

Lu sur http://kamizole.blog.lemonde.fr/

30 décembre 2008

2009 avec le Sarko’s system : vive “l’Etat-pénitence” ou la preuve par les mutuelles

sarko-pabo.1230596655.jpgRobin des Bois, façon “verlan” : “pouilleder” les pauvres pour avantager les riches… ou - nettement plus élégamment dit - par Montaigne : “le profit de l’un est dommage de l’autre”

J’espère que parmi les quelques 3 % qui ont fait la différence le 6 mai 2007 - les “pôv cons” : entendre les pauvres et classes moyennes - s’en mordent les doigts jusqu’au sang aujourd’hui ! C’était tellement prévisible… Qu’ils la bouclent - et la ceinture avec !

Cela n’enlèvera rien à mes propres difficultés mais avouez qu’il fallait en tenir une sacrée couche (notamment de peaux de saucisson devant les yeux) pour ne pas sa/voir ce que pourraît être “la France d’après” avec un Sarkozy…

Or donc, après le “bouclier-fiscal” pour millionnaires - qui, de surcroît tout en permettant qu’ils ne payassent pas d’impôt sur le revenu et même perçoivent de substantielles ristournes ! les exonère totalement de la moindre participation à l’effort fiscal qui sera demandé au vulgum pecus des épargnants pour financer le RSA de l’inepte Martin Hirsch - d’où il suit qu’encore une fois pauvres et classes moyennes paieront pour les plus pauvres !

la valse des milliards d’euros pour les banquiers tota-lement responsables de leurs turpitudes - alors que l’ampleur exacte des dégâts de “l’Affaire Madoff” - Bernie la Grande Truanderie - reste encore très certai-nement à découvrir !

les “franchises médicales” qui permettent généreu-sement aux malades de payer pour les malades !

Voilà enfin la récente (mais sûrement pas dernière !) trouvaille des Sarko’s boys du gouvernement et de la majorité : faire porter sur les mutuelles et les assurances-santé complémentaires le poids de la CMU ! Avec, bien entendu, nous annonce Le Monde de fortes augmentations de nos cotisations pour 2009…

Les tarifs des complémentaires santé vont nettement augmenter
LE MONDE | 29.12.08

© Le Monde.fr

J’avoue que cette magnifique réforme m’avait tota-lement échappé quand elle a été votée cet été. On ne saurait avoir l’oeil et l’oreille à tout. Une fois de plus le vulgum pecus est mis à contribution pour aider les plus pauvres ! Bien évidemment, ça me troue le cul mais pourquoi s’en étonner ?

“La France d’après” ne pouvait être que cela !…

L’accentuation en pire - et désormais sans plus aucune retenue - de la dégradation continue de feu “l’Etat-providence” - souhaitée et entreprise depuis une bonne trentaine d’années, à la faveur des crises économiques (1975 et 1978) avec une accélération depuis 1989 : chute du Mur de Berlin et effondrement corrélatif du communisme… plus aucune contre-référence aussi atroce qu’elle fût !

Avec bien entendu, depuis 1995-1998, la soumission totale aux impératifs de compétitivité de l’ultralibéra-lisme, aggravée par le funeste “modèle” des délocalisations.

Au-delà de ces mesures anecdotiques - quoique bien dures à digérer pour nos porte-monnaie - il reste à en analyser la nature exacte et la portée. Cela tient en peu de mots :

l’Etat ultralibéral se désengage de toutes ses missions normales, traditionnelles ou régaliennes (police, armée, prison) pour les faire supporter par les collecti-vités locales, les citoyens voire les concéder au secteur privé.

Auparavant, l’assistance aux démunis, comme la santé publique et la lutte contre les grands fléaux sanitaires et sociaux - tuberculose, cancer, alcoolisme, recherche médicale, etc… était du ressort de l’Etat.

La CMU est l’équivalent de ce qu’était “l’Aide médicale” quand je travaillais (1965- fin 1968) à la DDASS du Loiret. Toutes les dépenses étaient réglées par le Département mais celui-ci - avant les lois de décentra-lisation de 1983 - dépendait encore directement de l’Etat pour son budget.

Cette mission essentielle et traditionnelle de l’Etat s’inscrivait en même temps dans l’ensemble plus large des missions de l’Etat-providence :

HOPITAUX : dépendant du budget municipal mais largement financés par le prix de journée versé par la Sécu pour le “budget de fonctionnememt” : il en est exactement de même pour les établissements privés, à but lucratif ou non lucratif et c’est d’autant plus vrai quand ils participent aux “missions de service public”…

Auquel s’ajoutaient de nombreuses subventions (en partie versées par l’Etat ou des organismes publics) s’agissant du “budget d’investissement”.

Je ne rentrerais pas plus avant dans ces questions qui mériteraient de trop longs développements (voire un ou plusieurs articles) si ce n’est pour souligner que - sauf rares exceptions très locales - l’hôpital est en règle générale “le premier employeur” d’une commune - quelque fût sa taille - en termes du nombre de salariés comme de “masse salariale”, d’où l’enjeu de son maintien et très certainement un certain nombre d’erreurs quant aux décisions d’investissement.

POLITIQUES DE SANTE PUBLIQUE lato sensu - on mesure aujourd’hui ce qu’il en est advenu ! - dont les différents régimes sociaux : Sécurité sociale, allocations familiales, chômage, certes financés par les cotisations patronales et salariales mais encadrés par l’Etat.

Aujourd’hui l’Etat se défausse de toutes ces dépenses, soit sur les collectivités locales soit sur des organismes privés ou - pire - les particuliers: il ne nous reste que “l’Etat-pénitence” !

7 commentaires:

Anonyme a dit…

[B]NZBsRus.com[/B]
Dont Bother With Slow Downloads With NZB Files You Can Instantly Find HD Movies, Games, MP3 Albums, Applications and Download Them @ Dashing Speeds

[URL=http://www.nzbsrus.com][B]Usenet Search[/B][/URL]

Anonyme a dit…

Mock Our Risqu‚ Prices at www.Pharmashack.com, The Unrivalled [b][url=http://www.pharmashack.com]Online Chemist's purchase [/url][/b] To [url=http://www.pharmashack.com]Buy Viagra[/url] Online ! You Can also Espy Pre-eminent Deals When You [url=http://www.pharmashack.com/en/item/cialis.html]Buy Cialis[/url] and When You You [url=http://www.pharmashack.com/en/item/levitra.html]Buy Levitra[/url] Online. We Also Deviate a Ginormous Generic [url=http://www.pharmashack.com/en/item/phentermine.html]Phentermine[/url] In buttress of Your Victuals ! We Safeguard at large up Function look at [url=http://www.pharmashack.com/en/item/viagra.html]Viagra[/url] and Also [url=http://www.pharmashack.com/en/item/generic_viagra.html]Generic Viagra[/url] !

Anonyme a dit…

Mark in to terms live the animal with two backs casinos? digging this silent fluid behind the ears [url=http://www.realcazinoz.com]casino[/url] advisor and manufacture online casino games like slots, blackjack, roulette, baccarat and more at www.realcazinoz.com .
you can also defy a grip up our additional [url=http://freecasinogames2010.webs.com]casino[/url] school at http://freecasinogames2010.webs.com and conquer documents spondulix !
another late-model [url=http://www.ttittancasino.com]casino spiele[/url] plot is www.ttittancasino.com , because german gamblers, along the upgrade via well-wishing online casino bonus.

Anonyme a dit…

after to all to look into this freed [url=http://www.casinoapart.com]casino[/url] perk at the true belongings [url=http://www.casinoapart.com]online casino[/url] craving with 10's of untrained [url=http://www.casinoapart.com]online casinos[/url]. actions [url=http://www.casinoapart.com/articles/play-roulette.html]roulette[/url], [url=http://www.casinoapart.com/articles/play-slots.html]slots[/url] and [url=http://www.casinoapart.com/articles/play-baccarat.html]baccarat[/url] at this [url=http://www.casinoapart.com/articles/no-deposit-casinos.html]no ardency casino[/url] , www.casinoapart.com
the finest [url=http://de.casinoapart.com]casino[/url] pro UK, german and all odd the world. so in search the treatment of the insigne [url=http://es.casinoapart.com]casino en linea[/url] basket us now.

Anonyme a dit…

You could easily be making money online in the hush-hush world of [URL=http://www.www.blackhatmoneymaker.com]blackhat cpa methods[/URL], You are far from alone if you have no clue about blackhat marketing. Blackhat marketing uses not-so-popular or little-understood methods to generate an income online.

Anonyme a dit…

One must be sure to look at all of their loans theft, this can be an abstract aftermath of Benthamism your auricular COBOL online. [url=http://paydayloansdepr.co.uk]pay day loans[/url] The accounting for Afro is quick and easy and having responsible lending methods by MO of easy online program. Above all, you have ablated bad or poor acceptability. But you must take note that same day payday loans 18 years of age.

Anonyme a dit…

[url=http://www.23planet.com]Online casinos[/url], also known as accepted casinos or Internet casinos, are online versions of renowned ("chunk and mortar") casinos. Online casinos funding gamblers to filch up and wager on casino games with the assistance the Internet.
Online casinos normally instruction odds and payback percentages that are comparable to land-based casinos. Some online casinos mandate higher payback percentages with a segment chance gismo games, and some announce payout take a part in audits on their websites. Assuming that the online casino is using an fittingly programmed unsystematic party generator, catalogue games like blackjack don an established congress edge. The payout fragment after these games are established gone and forgotten the rules of the game.
Uncounted online casinos sublease insensible in come up short or fashionable their software from companies like Microgaming, Realtime Gaming, Playtech, Rash Precipitate Technology and CryptoLogic Inc.