24 juin 2007

L'Eté et les expulsions de gosses

Une visite à la Fête du Château, fête traditionnelle du Patriote, fête des communistes, nos frères d'armes.

Une invitation m'a été lancée par des parentes d'élèves pour assister à un débat sur les enfants de parents étrangers, sans papiers, menacés d'expulsion.

Des amis socialistes, radicaux de gauche, de simples citoyens, des élus se sont portés volontaires pour être parrains de certains de ces enfants.

J'ai appris avec stupéfaction, que dans l'arrondissement de Grasse, des familles à la situation précaire, se verraient refuser l'assistance d'une association humanitaire...
Pourquoi cette association refuserait son aide alimentaire ?

Parce qu'elle aurait était menacée de ne plus avoir de subvention !

Une autre étonnante nouvelle, je pense que certains ont déjà eu connaissance de ce problème.

Dans les écoles, les mairies sont ou vont être installés un logiciel ""base élève", on y mettra pour chaque élève : les nom, prénom, date de naissance, profession des parents, adresse, téléphone, nationalité, date d’arrivée en France, langue et pays d’origine, absentéisme, cursus scolaire, redoublements, aides par le personnel spécialisé, évaluations, périscolaire, etc....

Certains enseignants refusent de remplir ce logiciel, mais pour les écoles primaires les mairies sont chargées de remplir le logiciel.

Sans animosité aucune, gageons que nombre de mairies des AM ne rechigneront pas à renseigner Big Brother...

La CNIL a donné son accord sous réserve qu'il y ait une confidentialité, un code, un verrouillage.

Or il apparaît que dans beaucoup de villes en France ce ne soit pas le cas...

BIG BROTHER est bien là !

Effrayant, d'autant plus qu'une énième loi sur l'immigration se pointe pour juillet..
Que le ministre Hortefeux avec l'appui bien évidemment du Président Sarkozy (!) se fait fort de renvoyer des sans papiers par milliers !

Et l'été est propice à ces expulsions... les parents d'élèves, les enseignants seront en vacances ...

http://www.ldh-toulon.net/spip.php?article2087

http://souriez.info/breve.php3?id_breve=210

J'ai entendu des choses terribles sur la condition de ces enfants, nés en France, qui ont la peur au ventre quand ils vont à l'école de crainte que leurs parents soient expulsés, qu'ils sont traumatisés, qu'ils ont parfois des difficultés à manger !

Et qu'une fois adultes ils seront moralement et physiquement en mauvaise condition...

Certains me diront ils n'avaient qu' à rester dans leur pays, OUI mais la FRANCE est le pays des droits de l'homme, nos ancêtres se sont battus pour la dignité humaine !

Et je voudrai souligner que ces sans papiers ne sont pas tous d'Afrique, comme on veut nous le faire croire, ils viennent de Serbie, d'Iran ou de Tchétchénie...

La Tchétchénie était un point de désaccord entre Poutine et Sarkozy, avant que celui-ci ne devienne Président de la République et qui boive un coup avec Poutine devenu son pote... rappelez vous au G8 il lui a même passé son téléphone portable !

J'ai entendu aussi qu'ils étaient ces travailleurs sans papiers des centaines de milliers, mais que les expulsions ne représentaient "que" 25 000 personnes ?

Pourquoi "si peu" ? car les patrons, les entreprises ont besoin de cette main d'oeuvre corvéable à merci !

A se rappeler l'affaire de BUFFALO GRILL ou à voir le nombre de travailleurs immligrés dans le bâtiment, ou encore plus précisément sur le chantier du tramway à NICE...

Et Sarkozy et ses amis ont réussi avec LE PEN et DE VILLIERS à monter les travailleurs français contre ses autres personnes exploitées encore plus qu'eux.

Une adresse mél resf06@gmail.com

Un site http://ademonice.free.fr/resf06.htm

Vu sur ce site :

Pour les présences au TA,

le mercredi 27 juin à 9h :

pour soutenir la famille O. (réfugiés politiques) Sans ressources, avec 5 enfants, tous scolarisés et appréciés de leurs enseignants qui se mobilisent pour eux, ils ont reçu une OQTF (Ordre de Quitter le Territoire Français) : la Serbie étant officiellement considérée par la France comme un "pays sûr" (!!). De plus, ils vont être expulsés de leur logement d'urgence. Ils ne peuvent compter que sur une mesure "à titre humanitaire" qui n'est guère dans l'air du temps.
Seul un soutien massif peut faire bouger les lignes.

le jeudi 28 juin à 9 h :

Les parents de Sonia, collégienne de 12 ans, et d'une petite C., née en France, vivent ensemble parmi nous depuis 6 ans ! Ils satisfont aux critères qui devaient leur permettre la régularisation. Comment se fait-il qu'ils soient menacés d'expulsion ? Enseignants et associations les soutiennent.
**************************************************

Tout le monde n'a pas la possibilité de parrainer, tout le monde ne peut s'engager à héberger des enfants expulsables, mais tous nous pouvons alerter les médias, à manifester notre solidarité auprès de ces parents et de ces enfants, être prêt à se mobiliser ...

Voilà mon coup de gueule du we, ma volonté de faire un petit quelque chose !

Bien amicalement !